En hommage à feu Abdelmoumen Doghmi

Je vais dans ce billet essayer de fournir un témoignage sur un confrère IGT qui vient de nous quitter, feu Abdelmoumen Doghmi, avec qui  ma connaissance  date des années d’étude à l’IAVH II, au sein de la première promotion d’ingénieurs des travaux topographiques sortie en 1974. Il était alors chef de service des ateliers de reproduction et tirage de la Direction de la Conservation Foncière et des Travaux Topographiques (DCFTT) (ancêtre de l’actuelle ANCFCC).

Les photos ci-dessous ont été prises lors la visite de la promotion à ces ateliers courant 1974 dans le cadre du cours de cartographie.Les ateliers à l’époque dépendait de la division de la cartographie.

Scan1

atelier

 

 

On s’est ensuite côtoyés en tant que collègues, après avoir moi même rejoint le service informatique de la DCFTT dirigé à l’époque par notre confrère M. Maati Bakkar.

Ayant quitté la DCFTT en 1977 , c’est à partir de 1991 que j’avais repris contact avec Feu Doghmi dans le cadre de l’Association Nationale des Ingénieurs Topographes (ANITOP), dont il était le Secrétaire Général, puis président ultérieurement.

bureau

C’était une époque très intéressante avec les préparatifs pour l’organisation de la profession, comme en témoigne la publication de la revue (Le Topographe) et l’organisation de la première journée nationale de Topographie en 1992.

edito jnt

Après, C’était au sein du premier conseil national de l’ONIGT dont il était le secrétaire général adjoint , que j’ai continué à apprécier le travail sérieux, toujours dans la bonne humeur du regretté, Rahimahou Allah.

 

CN

A propos Mohamed Timoulali

Consultant
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés