Rôle de la R&D dans le programme eGov

tiga_award

Le rapport de la  cour des comptes  au sujet du Maroc Numeric  2013 a’constaté la dépendance du pilotage de la stratégie aux ressources externes et la non implication directe des structures de la DEN. Ceci n’a pas permis à l’administration de développer une capacité en matière de gestion des projets et une capitalisation d’expérience. En effet, malgré l’existence d’unité organisationnelle au sein de la DEN et dont les missions correspondent aux différents axes de la stratégie (la DEN dispose d’un service chargé de la coordination de l’E-Gov), celle-ci n’a pas oeuvré à leur intégration au niveau du processus de pilotage des différents projets’.

La CEA ayant été impliquée dans l’élaboration de stratégies  eGov à l’échelle africaine,  je vais dans ce qui suit aborder l’aspect du lien entre le programme eGov et la recherche dans ce domaine, en me référant à deux exemples: le projet eFez et le réseau LOG-IN Africa.

1- Relation avec la recherche nationale

Le consultant ayant travaillé sur le cas du Maroc dans le cadre de l’étude sur l’évaluation de la Formulation et de la mise en oeuvre de la Politique des TIC en Afrique, Prof Driss Kettani ,est l’enseignant chercheur de l’AUI ,  qui a dirigé le projet eFez:

http://www.idrc.ca/EN/Resources/Publications/Pages/IDRCBookDetails.aspx?PublicationID=1305

http://www.idrc.ca/EN/Resources/Publications/Pages/IDRCBookDetails.aspx?PublicationID=1305

Le projet eFez a été primé en 2007 par le  Technology In Government In Africa Award, lors d’une cérémonie organisée par la CEA à Addis Ababa.

TIGAKettani

Prof D. Kettani recevant le prix des mains de l’ambassadeur du Canada en Ethiopie.

Le projet eFez ayant été fiancé par le Cenre de Recherche pour le Développemnt International (CRDI) du Canada, je saisis cette occasion pour rendre hommage à Adel El Zaim et Laurent  Elder , qui  avait apporté tout le soutient à ce projet. On se rencontrait dans le cadre du“Partnership for ICTs in Africa” (PICTA), qui regroupait plusieurs organismes  intervenants dans le domaine des TIC.

Mauric1 Réunion du PICA à l’Ile Maurice en septembre 2004A partir de la gauche , M.Laurent Elder (2ieme) et Dr. Adel El Zaim (5 ième)

2- Initiatives régionales

Le CRDI a par ailleurs été un acteur majeur du projet  réalisé par le CAFRAD : Local Governance and ICTs Research Network for Africa(LOG-IN Africa):

http://unpan1.un.org/intradoc/groups/public/documents/CAFRAD/UNPAN021406.pdf

Plusieurs institutions de recherche africaine ont participé à ce réseau, dans lequel le Maroc était représenté par le projet eFez.

http://www.idrc.ca/EN/Resources/Publications/Pages/IDRCBookDetails.aspx?PublicationID=829

Je rapelle que le projet  LOG-IN Africaété lancé par le CAFRAD avec le support du Dr. Gianluca Misuraca.

http://www.idrc.ca/EN/Resources/Publications/Pages/IDRCBookDetails.aspx?PublicationID=101

La première conférence du réseau  a été organisée au Caire les 5-6 juin 2008 avec du côté marocain Prof. Driss Kettani et  M. Aziz Rabbah

http://dsfs.idecision.org/1st_International_Conference_of_LogIn_Africa_e-Local_Governance.htm

 login africa

 3. Expérience de l’EAC

La CEA  avait assisté l’East African Community à formuler une strtétgie de eGov pour les pays de cette communauté de l’Est Africain. Le Canada y avait là aussi apporté une grande contribution à travers le programme ePolnet:

http://www.powershow.com/view/155976-ZmVhM/Global_ePolicy_Resource_Network_ePolNET_focal_point_for_global_efforts_in_support_of_estrategies_for_powerpoint_ppt_presentation

Pic5

Ateliers organisés  à Kampala Ouganda avec l’East African Community (EAC) sur Cyber laws and e-Justice et Information Security, 25 to 28 April 2006 in Kampala

http://www.i-network.or.ug/index.php?option=com_content&view=article&id=61:consultation-on-east-african-cyber-laws-a-e-justice&catid=79:i-n-news

EAC kampala

Avec MM. Enock Yonazi , Dayo Ogunyemi, Baharul Islam

http://fr.slideshare.net/drbahar/e-govt-in-gambia-eac-ws-dr-islam

Pic4

3- La recherche au service du développement

En conclusion, la question qui se pose est comment créer les interaction nécessaires afin que le programme eGov puisse capitaliser sur les expériences et résultats de la recherche dans le domaine.Et ce,  afin d’éviter ce qui s’était passé avec le projet de l’état civil, pour lequel l’administration avait lancé des appels d’offres, sans essayer de capitaliser sur les résultats de la recherche nationale, pourtant reconnue nationalement et internationalement dans ce domaine.

La formulation des stratégies sectorielles : un processus participatif et inclusif

 

estrategis

La première recommandation de la cour des comptes, dans son rapport sur la stratégie Maroc Numéric  20013 incite à’ formaliser le processus d’élaboration et d’adoption des stratégies numériques et veiller à assurer une mobilisation de toutes les parties prenantes. ‘

Ce blog traite de ce volet, la commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique  ayant  assisté plusieurs pays africains dans l’élaboration de leurs politiques, stratégies et plans des TIC:  http://www.uneca.org/sites/default/files/publications/nici-book.pdf

Ceci dans le cadre de l’Initiative Africaine sur la Société de l’information (AISI):  http://www.uneca.org/sites/default/files/publications/aisiplus10.pdf

 

1. Processus e-Stratégie

Le processus d’élaboration et de réalisation des dites stratégies était un processus endogène, participatif et avec la contribution de toutes las parties prenantes.

cycleinclusion

Parmi les  observations de la cour des comptes au sujet de la srtatégie Maroc Numeric 2013, certaines avaient trait au processus de son élaboration qui a connu plusieurs cadres,  avec les changements institutionnels successifs et à la tête du  département en charge de ce secteur depuis 1999:

– Non prise en compte de ce qui  a été fait auparavant

– Processus non participatif

– Manque d’évaluation

Je rappelle que le premier plan du Maroc sur les TIC porte sur la période  1999-2003.

La CEA avait contribué à cette occasion à l’organisation d’un atelier  les 28-29 septembre 1999 à Rabat avec le Secrétariat d’état à la poste et Technologies de l’Information  (SEPTI) d’un atelier sur :’ la société marocaine de l’information dans son environnement africain’.

http://www.leconomiste.com/article/le-maroc-finalise-ses-projets

http://www.docstoc.com/docs/28924929/Administration-en-ligne

A cette époque en tant que consultant pour la CEA, j’avais participé aux travaux du comité d’organisation du dit atelier qui était composé de : Mme N. Rochdi, et  M. A. Loutfi du SEPTI, MM. A. Rabbah ALAOUI ISMAILI du ministère de l’industrie, M. E Chabainou du GPBM…

Le dit plan a  été présenté à ADF I: The Challenge to Africa of Globalisation and the Information Age 24-28 October 1999 Addis Ababa, Ethiopia. Le Maroc y était représenté par une forte délégation comprenant :

M. L. Ajjoul Secrétaire d’état , Mme N. Rochdi, (SEPTI), M. A.Khouja (ANRT), M. A. Rabbah ( Ministère industrie)…

Au Sommet Mondial sur la Société de l’Information à Genève les  10-12 décembre 2003, les contours de la stratégie eMaroc étaient donc tracés.M. M. Rachid Talbi El Alami, ministre marocain de l’Industrie, du Commerce et des Télécommunications qui avait donc pris ce dossier en main après un passage par M. Nasr Hajji, secrétaire d’Etat chargé de la Poste, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Informationcobtinua le chantier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

Le ministre  R. Talbi Alami  avec A .Rabbah au stand de la CEA au SMSI  2003 , avec Mme K. Bounemra, M. Faye

 

TimICTDAR                   3-10

Séminaire sur l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et le développement des échanges entre les pays de l’UMA,  organisé  avec l’appui de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) et du programme ICTDAR du PNUD Tanger, 1er-3 mars 2005.

2. e-Stratégies et Infrastructures de données géographique

Je saisis cette occasion pour rappeler aussi, le lien que la CEA avait fait  entre les stratégies nationales des  TIC et la Géoinformation (NICI et NDSI) : http://www.uneca.org/sites/default/files/publications/geoinformation_socio_economic_dev-en.pdf

Ceci  a été détaillé dans une présentation au congrès de la FIG  à Marrakech, les  18-22 Mai  2011.

http://www.fig.net/pub/fig2011/ppt/ps01/ps01_opokumensah_5435_ppt.pdf

datasets

3. e-Stratégies sectorielles

Les actions de la CEA en ce qui concerne les stratégies des TIC   se sont réalisées avec les pays et  avec   les communautés Economiques Régionales  (CER); CEDEAO/UEMOA, CEEAC/CEMAC, EAC/COMESA, SADC, UMA.

Le travail a aussi inclut les stratégies sectorielles : eGov, e-Commerce, e-Education , e-emploi….ainsi que l’harmonisation du cadre légal, et les indicateurs des TIC…

DSC00120