Le nouveau décret des marchés publics marginalise la profession d’IGT

ArchiTop

Le dîner débat organisé le 6 décembre par AMIGET Rabat sur le nouveau décret des marchés publics a été l’occasion de débattre des nouveautés que ce décret apporte, en ce moment où la profession de l’IGT fait face à une dégringolade dangereuse des honoraires et prix des prestations pratiqués par les IGT.

Les confères n’ont pas manqué de soulever dans les débats la manière dont ont été traitées les prestations topographiques en tant qu’accessoires aux travaux , comparées à celles de la la profession d’architecte traitée avec plus de dignité et respect.

Il est donc apparu que l’avis de la profession n’a pas été pris en compte  lors de la préparation du décret , ce qui lui porte un grand préjudice.

L’une des conclusions du dîner débat est d’ailleurs que les instances de l’ONIGT se mobilisent dans les meilleurs délais auprès des autorités concernées, pour corriger cette injustice.

On en reparlera.

20131206_201955